Pour le dernier match des 32 e de finale, l’ETG s’était nourri de la véritable hécatombe vécue par la Ligue 1 tout au long de ce deuxième week-end de janvier. Des exploits à la pelle pour se persuader encore un peu plus de leur capacité à écrire une nouvelle page de leur histoire. Hier, ils ont sans doute rédigé la plus belle.

Lire l’article sur le Dauphiné