Après son doublé hier face à l’OM, Jérôme Leroy était l’invité de Luis Fernandez dans son émission sur RMC. Il a répondu sans complexe sur sa saison et son avenir proche.

Le milieu de terrain de l’ETG est surtout revenu sur son match d’hier, disant qu’il pensait que c’était son premier doublé, même s’il avait déjà réussi un triplé (vérification faite, il a déjà réalisé au moins un doublé).

« C’est sûr que ça fait du bien de marquer, surtout quand on joue pas souvent. Mes jours sont comptés, donc ça fait plaisir. »

Sur son premier but, il est heureux de la qualité du but, mais pense que s’il l’avait raté, on lui aurait reproché :

« Quand ça passe c’est magnifique, quand ça passe pas on se fait tomber dessus. »

Luis Fernandez l’a alors interrogé sur la période trouble du mercato, où il lui a été proposé une résiliation de contrat :

« J’ai failli renoncer. On m’a proposé une résiliation mais je l’ai refusé pour prouver mon standing, et par respect pour Pascal Dupraz qui a tout mis pour me faire venir. J’ai hésité parce que Kahlenberg arrivait comme 10 alors qu’on joue déjà sans meneur de jeu. »

Sur son avenir pour la saison prochaine, il dit qu’à son âge, il faut rester dans le même club pour pouvoir continuer, mais que son envie était toujours présente :

« J’ai toujours le même état d’esprit. J’ai toujours l’envie, donc je ne sais pas ce que je ferais l’année prochaine. »

Il a enfin rappellé que le groupe de l’ETG était sain, et qu’il vit bien, ce qui permet de pouvoir remplacer un joueur par un autre sans que cela ne se remarque trop :

« Dans ce groupe personne n’est indispensable. Tout le monde a le même état d’esprit. »