On va arrêter de parler d’Evian parce que ça fâche. De toute façon il se plaint avec tout le monde. Ce ne sera pas une exception avec moi. Bien qu’on ait des origines similaires, on n’est pas du tout amis. Au moins vous le savez. Il ne faut pas grand-chose pour faire sortir monsieur Dupraz de ses gonds. Il a un revolver dans la poche, dès qu’il y en a un qui dit un mot il dégaine donc c’est bon. Je n’ai même pas envie de parler de lui. Il m’appelle « l’acteur », comme ça vous le saurez. Il me fait sourire avec son jeu, je le connais depuis le National, je connais l’énergumène. Peut-être qu’on sera résigné à la 38e et peut-être qu’ils viendront jouer leur maintien donc il ne faut pas trop parler, il ne faut pas trop nous chauffer quand même. De toute façon, quoi qu’il arrive, même si c’était possible pour moi, je ne fanfaronnerais pas, je n’ai aucun compte à régler avec ce personnage.