Jean-Philippe Demael, directeur général de Somfy, était l’invité de l’émission « 7 jours en 1 heure » sur 8 Mont Blanc ce dimanche. Pressenti pour être un successeur possible de Patrick Trotignon, il a donné son avis sur la guerre interne à l’ETG FC et sur l’ouverture du capital.

C’est important que Pascal Dupraz reste entraineur. C’est important qu’un club soit ancré dans son histoire. L’histoire du club c’est les Croix de Savoie. Pascal Dupraz et Jo Dupraz l’incarnent. Je pense que c’est vraiment important que Pascal Dupraz reste durablement.

Ma conviction c’est qu’un club de sport a besoin d’unité. Ce qui fait l’efficacité, c’est l’unité. Surtout quand vous êtes un club avec des moyens financiers limités. Aujourd’hui l’unité a disparu. On a eu une bonne unité au cours des années passées entre le sponsor principal Danone, les actionnaires, le président Partick Trotignon. Pour un certain nombre de raisons cette unité a disparu. Pour moi l’essentiel c’est que tous les trois arrivent à retrouver l’unité et à repartir pour un nouveau cycle.

Sur la question de l’ouverture du capital c’est pas à moi d’en juger. Il faut que ce soit discuté au sein du conseil d’administration sur la base d’un projet. Si tout le monde est convaincu qu’il faut ouvrir le capital, à ce moment là qu’ils le fassent dans la sérénité. Il n’y aura pas d’argent de Somfy.