A l’heure où Monaco et le PSG repoussent toutes les limites, la finale ETG – Bordeaux rappelle que les clubs de L1 appartiennent en grande majorité à des actionnaires prudents. Voire pingres. Contrairement aux idées reçues, les fortunes françaises ont investi dans le football (Pinault, Seydoux, MLD). Mais, marquées par d’importantes pertes, elles s’y montrent prudentes.

via Finale – Girondins de Bordeaux – Evian TG : La finale de ceux qui haïssent la dépense inutile – Coupe de France 2012-2013 – Football – Eurosport.