Sidney Govou en tête de gondole, Jérôme Leroy ou encore Fabrice Ehret, Evian-Thonon-Gaillard compte sur ces glorieux trentenaires pour encadrer une formation montée en deux ans du National à la Ligue 1 où elle espère bien se maintenir.

Ces trois recrues, rompues aux joutes de la Ligue 1 ou du championnat allemand pour Ehret, ancien défenseur de Strasbourg qui a joué quatre ans à Cologne, s’ajoutent aux milieux Olivier Sorlin, 32 ans (ex-Rennes, Montpellier, Monaco, PAOK Salonique) et Cédric Barbosa, 35 ans, passé par Montpellier, Rennes, Troyes et Metz, ou encore au gardien Bertrand Laquait, 34 ans, dont l’expérience l’a mené de Nancy à Charleroi (Belgique) et au Recreativo Huelva (Espagne).

« Nous cherchons encore différents postes: un latéral droit, un défenseur central, un milieu gauche. Maintenant, les joueurs qui sont là sont de grande qualité. Nous ne voulons pas recruter comme cela. Nous cherchons une cohésion dans le recrutement. Nous voulons trouver des joueurs voulant s’inscrire dans notre projet comme Sidney Govou et Jérôme Leroy », souligne l’entraîneur Bernard Casoni.

« Je ne viens pas à contre-coeur ici. Le discours du directeur sportif, Pascal Dupraz, m’a vraiment touché. Le projet est intéressant et je n’arrive pas dans n’importe quelle équipe. Celle-ci a été championne deux fois de suite. Je veux aider le club à se maintenir tout en prenant du plaisir », commentait Leroy lors de sa signature.

Lire l’article sur l’AFP