Après la victoire face à Montpellier, le sourire était sur tous les visages des Croix de Savoie, qui ont accordé leurs dernière déclarations de l’année avant de partir en vacances.

Guillaume Rippert

On s’attendait à un match difficile et la victoire est méritée. On a fait une bonne première mi-temps mais on n’a pas ouvert le socre. Leur deuxième but nous a remotivés. Il fallait avoir les nerfs solides et, enfin, on arrive à gagner une deuxième mi-temps, ce qui ne nous était pas arrivé depuis le début de saison. On respectait cette équipe mais on sait que personne n’est imbattable. Au final, c’est une soirée rêvée pour nous.

Cédric Barbosa

C’était important pour nous de gagner. Pour eux aussi mais maintenant, je porte les couleurs d’Evian TG. Je mouille le maillot du club pour lequel je joue. Cela me fait un petit pincement au coeur parce que Montpellier, c’est mon club. Mais bon… Cela fait un petit moment que l’on n’est pas récompensés de nos efforts. A Toulouse, à Rennes… Maintenant, justice est faite. On voulait une victoire avant les vacances et offrir un joli cadeau de Noël à nos supporters.

Ce fut une soirée de folie surtout avec la victoire au bout ! Nous avions besoin de ces 3 points avant les vacances pour bien finir l’année et repartir avec un bon état d’esprit lors de la reprise. Nous avons démontré nos valeurs mentales. Nous n’avions pas été payés de nos efforts lors des derniers matches. Cette fois, nous avons eu ce petit brin de réussite, cette folie qui nous a permis d’obtenir cette victoire importante. Depuis le début de saison, je montre que je suis encore là malgré mon âge ! Mon avenir, logiquement, devrait se terminer ici mais il faut évidemment que toutes les conditions soient réunies. J’essaie de montrer l’exemple dans le vestiaire, en-dehors, par mon comportement et j’ai la chance de pouvoir le montrer également sur le terrain. J’en profite car je sais qu’il ne me reste plus beaucoup d’années à jouer et je donne le maximum de moi-même.

Cédric Cambon

A la mi-temps, on s’était dit qu’il fallait rester concentré car il y avait de la qualité en face. Malheureusement, on prends deux buts rapidement mais on a la chance de revenir rapidement au score. On a fait preuve de volonté et d’orgueil au cours de cette rencontre. On s’est montré irréprochable dans l’envie. A titre personnel, c’est une fierté d’avoir marqué contre mon ancienne équipe.

C’était important ce soir de prendre des points, car on restait sur deux défaites. On y a mis la manière. On a montré beaucoup de volonté ce soir, et c’est ça qu’il faut retenir. C’est vraiment encourageant pour la suite. Au moment du 2e but j’ai eu peur. Je me suis dit qu’il allait conserver le ballon et nous faire souffrir. Mais on a montré qu’on avait du caractère. C’est cet état d’esprit qu’il faudra garder pour se maintenir. Je pense que c’est la plus belle victoire cette saison. Il y a eu des rebondissements, du spectacle, des beaux buts !

Bernard Casoni

Nous avons validé les dernières performances que nous avions livrées sans que cela nous soit favorable. Nous étions menés deux fois à la marque contre une équipe de Montpellier que nous avions dominée en première période. Sur deux accélérations, elle a pris l’avantage, mais nous avons su revenir à la marque avant de prendre à notre tour l’avantage. C’était un match plein de la part de mon équipe. C’est super ce qu’ont réalisé les joueurs. Nous avons su garder notre calme et notre lucidité pour repartir de l’avant. Ce n’était pas évident, surtout face au leader du championnat. Je suis fier de mes joueurs qui y ont cru jusqu’au bout. Je suis content que l’on termine l’année ainsi et, quand on voit les résultats, on s’aperçoit que nous avons bien fait de prendre des points. J’espère que nous nous appuierons sur ce match pour bien entamer l’année prochaine.

Felipe Saad (sur Twitter)

Content de la victoire et d’avoir joué mes premiers minutes en Ligue 1.

Garry Bocaly (Montpellier)

Il y a beaucoup de déception. On mène par deux fois au score… on est tout simplement passé au travers ce soir. On savait que l’ETG est une formation solide chez elle qui dépense beaucoup d’énergie. La trêve hivernale tombe à pic pour nous.

René Girard (entraineur de Montpellier)

Nous avons eu ce que l’on méritait. Cela fait trois matches que nous ne faisons pas les efforts nécessaires, mais je suis particulièrement déçu de ce match parce que nous avons fait preuve de beaucoup de suffisance. Nous faisons une première mi-temps plus que moyenne au cours de laquelle nous aurions pu être menés. Nous sommes tombés sur une équipe qui ne s’est pas posé de questions, qui a de la fraîcheur et qui joue. Ensuite, nous avons eu la chance de mener deux fois au score mais nous n’avons pas du tout été dans le tempo, nous avons été trop insuffisants et approximatifs sur le plan défensif et collectif. Je ne peux pas être satisfait d’une soirée comme celle-ci.