Retrouvez comme d’habitude les réactions des différents joueurs et entraineurs concernant le match gagné 3-1 par l’ETG face à Auxerre.

Bernard Casoni

Ce soir, il fallait valider les bons matches que l’on a pu faire dernièrement mais qu’on n’arrivait pas à gagner. Les joueurs ont répondu présent, ils ont bien entamé le match. A la mi-temps, je leur ai demandé d’inscrire un troisième but pour se mettre à l’abri, c’est ce qu’ils ont fait. C’est une victoire méritée et collective, une victoire que l’on attendait depuis longtemps.

Ce n’est pas tellement le grand ouf parce que nous n’étions pas loin ces derniers temps. Il fallait valider les matches que nous venions de faire auparavant, nous avons bien entamé le match, nous l’avons bien mené. A part 5 – 10 minutes, à 3 – 1, où on a un peu moins joué. C’est une belle victoire collective, au bon moment. Nous avons été efficaces, nous avons concrétisé et marqué trois jolis buts. Tout le monde a été performant en même temps.

Yannick Sagbo

C’était un match très difficile mais nous avons fait en sorte de nous le rendre facile en marquant 2 buts en première période. Ils ont joué 120 minutes en Coupe de la Ligue mercredi et avaient sûrement les jambes lourdes ce soir. Nous avons su en profiter. J’étais moins esseulé devant. Par contre il faut, dans ce cas là, travailler davantage défensivement et nous l’avons bien fait ce soir. Les défenseurs sont un peu moins au marquage sur moi, cela me laisse plus de liberté et me permet de décrocher, ce que j’aime bien faire.

La saison dernière, j’ai connu ce passage où je ne marquais pas. Je sais ce qu’il faut faire pour retrouver le chemin du but.

Cédric Barbosa

Cette victoire nous fait du bien. On confirme notre bon résultat obtenu la semaine dernière à Sochaux. Ce soir, on a tous fait les efforts et on a vu que c’était beaucoup plus simple ainsi. On savait que les Auxerrois avaient joué dans la semaine et donc qu’ils seraient un peu émoussés, c’est pour ça qu’on a décidé d’attaquer fort d’entrée de match. On a peut-être fait preuve de suffisance lors de certains matches alors qu’en Ligue 1, il est impératif d’être plus rigoureux.

On a eu le facteur chance en plus ce soir mais cette victoire confirme la prestation de Sochaux. Quand on tire tous dans le même sens, quand on fait plus pour les autres, on est récompensé. On a compris qu’une équipe c’était un groupe. On a retrouvé nos valeurs qui faisaient notre force les saisons passées. On est allé chercher cette victoire tous ensemble.

Je suis exigeant avec tout le monde, il n’y a pas de raison que je ne le sois pas avec moi-même, c’est normal de toujours placer la barre haut.

Bertrand Laquait

On voit que le travail paie. Et qu’on continue à progresser. On a un peu plus souffert après leur réduction du score. Mais on a retenu les leçons des derniers matches. Nos manques de concentration nous avaient coûté des points et des matches. Chaque match a sa vérité, on a su faire la différence cette fois-ci.

Nous on est dans la continuité de ce qu’on fait depuis un peu plus d’un an et demi avec Bernard Casoni.
J’espère que ça va porter ses fruits. Il n’y a pas de raison.

Pour nous joueurs, il n’y a aucun problème.
Très honnêtement, si on n’était pas derrière notre entraîneur, nous joueurs, on le montrerait sur le terrain. Et aujourd’hui, vu les résultats qu’on a, que ce soit à Sochaux et contre Auxerre ce week-end, pour nous il n’y a aucun souci avec l’entraîneur.

On travaille bien depuis un an et demi avec lui. Il nous a permis de connaître la 2ème division et maintenant la 1ère division.
Je crois qu’il faut savoir que cette année ça ne va pas être un championnat aussi facile qu’on les a connus les deux dernières saisons et il faut s’accrocher.
Maintenant nous on a aucun problème, au contraire, on a envie de continuer la même aventure et d’essayer d’atteindre l’objectif qui est de se sauver.

Laurent Fournier (entraîneur d’Auxerre)

On a eu plus d’occasions qu’eux mais ils ont eu la chance de les mettre au fond. On a plusieurs situations mais on ne les joue pas bien. On doute, on manque de lucidité. Il va falloir trouver le remède et vite se reconcentrer sur la réception de Toulouse