Saber doit nous quitter à un an du terme de son contrat. Saber doit revenir mais il n’est toujours pas revenu. Cela me froisse. Ce n’est pas facile à digérer. Cela ne facilite pas nos projets, mais aussi ceux qui souhaitent recruter Saber Khlifa. Je pense que cette situation n’est pas commune. Elle est difficile à gérer. Il a des problèmes de papiers mais il a un contrat. C’est un salarié du club. Nous l’attendons. On attendra la fin du mercato pour trouver la meilleure solution pour le club et pour lui.

Source : Le 10 Sport