Daniel Wass a réafirmé son amour de la France dans les colonnes de A Bola. Reste maintenant à savoir si l’ETG paiera la clause libératoire du joueur de 3 millions d’euros au Benfica Lisbonne.

J’espère continuer à jouer en France, parce que je suis heureux là-bas. Je n’ai pas été triste de ne pas avoir eu ma chance à Benfica, car je suis très heureux en France, tout simplement. C’est vrai que j’ai été déçu de n’avoir jamais joué à Benfica, et que j’ai été déçu de la manière dont on m’a traité. Mais désormais, je ne veux plus entendre parler du Benfica, parce que ma bonne saison en France m’a permis d’accéder à la sélection.