Bernard Casoni était l’invité de TV8 Mont Blanc hier dans l’émission « 1 semaine en 1 heure ». Si vous avez manqué cette émission, voici quelques extraits des déclarations du coach de l’ETG à l’occasion de cette émission de 52 minutes.

« Nous sommes dans nos objectifs, pour une première saison en Ligue 1 on est pas mal. »

« J’essaye de trouver une régularité dans nos performances. Il faut persévérer, il faut croire en nous. »

« J’ai pas d’origines corses, mais des origines italiennes. »

« L’ETG est un club qui a envie de se structurer. »

« La montée en Ligue 2 et Ligue 1 était une belle aventure. J’en suis fier. »

« On a sensibilisé pas mal de monde au football dans les Pays de Savoie. Cela montre qu’on dégage un certain état d’esprit. »

« Je suis tributaire des résultats, mais j’ai ma ligne de conduite que je garde jusqu’au bout. »

« On a beaucoup d’humilité dans le club. On est abordables. »

« On est des privilégiés, les joueurs doivent en être conscients. »

« Les querelles politiques entre gauche et droite, c’est fatiguant. »

« Le Barça et le Real sont des équipes qui sont plaisantes à voir. »

« Le football anglais c’est une autre mentalité, ça calcule moins. »

« En France les équipes sont beaucoup sur le résultat. Les gens sont moins patients. Les équipes jouent pour ne pas perdre. Moi je préfère jouer pour gagner. »

« Gagner c’est qu’une conséquence du contenu du match. »

« J’ai pas de rêves, je sais pas où la vie va m’amener. »

« J’ai beaucoup appris à revenir travailler en entreprise. »

« Etre clair avec les joueurs, c’est aussi être clair avec soi-même. »

« Je peux être colérique. Je peux avoir des gestes ou des paroles. »

« Je suis ouvert aux conseils et aux remarques qu’on me fait. »