En plein doute sur le renouvellement de son contrat en fin de saison, Cédric Barbosa n’attends pas la fin des négociations pour affirmer son attachement au club d’evian-Thonon-Gaillard.

S’il y a l’opportunité de faire encore un ou deux ans, je pense que je continuerais. On verra bien comment ça va se passer. La volonté est là, la forme aussi, l’ambition aussi. C’est aussi dans la tête que ça se passe, il y a des jeunes vieux et des vieux jeunes. Moi, je suis un vieux jeune.

Très franchement, je sais que je vais continuer, ça c’est sûr, parce que j’en ai envie. Logiquement, ça devrait être ici, à Evian, parce que j’ai envie de terminer ici et que je commence à bien m’y sentir. Il n’y a pas de raisons que ça ne continue pas ici mais on ne sait pas ce qui peut se passer. J’aurai 36 ans en mars et ça serait faux de dire qu’on ne regarde pas l’aspect financier quand on est un joueur de foot. On est dans une certaine confiance et la suite logique voudrait que je continue et termine ici. Mais je ne prends pas la décision tout seul. On verra bien si les dirigeants ont envie de me proposer quelque chose.