Ce week-end, les abonnés au Parc des Sports de la saison qui vient de se terminer ont reçu un courrier venant de l’ETG. Rédigé le 7 juin, soit il y a près de deux semaines, le courrier commence par une introduction où le club se félicite de la réussite de la saison dernière :

« L’accession en Ligue 1 vous a sans doute comblé et nous savons que vous avez contribué à cette réussite sportive. »

C’est alors qu’on nous propose simplement « de vous réabonner dans des conditions privilégiées. » On s’en doutait, les anciens abonnés ont un petit avantage par rapport aux autres sur le prix des abonnements de la saison à venir.

Premier constat par rapport aux prévisions qu’on pouvait faire la semaine dernière : les travaux apportent bien de nouvelles tranches de prix pour les abonnements. En effet, pas d’abonnement en présidentielle, division en deux de la tribune SETAM (blocs 1 et 5 moins chers que les blocs centraux), et prix différents en virage sud et nord.

Vous pouvez voir le nouveau plan du stade sur l’image ci-dessus. De la même manière, les abonnés SETAM qui étaient habitués à entrer par l’entrée sud découvriront que leur nouvelle entrée se fera par l’arrière de la tribune SETAM.

Mais le plus gros est à venir, le prix des réabonnements (prix plein tarif / tarif réduit) :

Manpower 396 euros / 209 euros
SETAM centrale 396 euros / 209 euros
SETAM latérale 340 euros / 180 euros
Gradins sud (couvert) 213 euros / 140 euros
Virages SETAM et gradins nord (non couvert) 140 euros / 140 euros

Et là on ouvre grand les yeux et on relit plusieurs fois. Oui, si vous étiez abonné en SETAM en Ligue 2, il vous coutera plus de deux fois plus cher pour revenir occuper votre place en Ligue 1.

Et c’est donc ici les prix pour les réabonnements. Si vous n’étiez pas abonné, attendez-vous à y ajouter 30 ou 40 euros en SETAM. Drôle de façon de remercier ses supporters.
Et si au moins le stade était à la hauteur de ces prix… Mais là, il faut imaginer que la poste d’athlétisme sera toujours là, qu’il sera toujours aussi compliqué de se garer, que vous aurez peut-être encore toute la saison le filet du lancer de poids dans votre champ de vision… Et on ne sait pas encore le niveau de confort du virage sud.

A l’annonce de ces prix, tant les Brigada 74 et les FODS se sont interrogés sur la stratégie à choisir pour la saison : où placer le groupe ? Nul doute pour les membres du FODS qui devront payer 19 fois l’essence et le péage en plus de leur abonnement que leur maintien dans le bloc 4 de la SETAM sera mis en question.

Et si on cherche un peu à comparer aux autres clubs de Ligue 1, voici ce qu’on trouve pour un réabonnement dans la tribune latérale au milieu :

Sochaux : 302 euros
Dijon : 342 euros
ETG : 396 euros
Auxerre : 442 euros
Bordeaux : 525 euros

Alors oui, c’est vrai qu’au vu de ce mini classement, l’ETG est dans la moyenne. Mais peut-on se placer dans la moyenne quand on est promu ? Peut-on être dans la moyenne quand on sait qu’une bonne partie de ses supporters historiques ont déjà une heure de route à faire pour se rendre au stade ? Peut-on être dans la moyenne quand on possède un stade très mal adapté à la Ligue 1 ?

Si toutefois ces tarifs ne vous font pas peur, sachez que vous serez évidemment prioritaires pour les billetteries Coupe de France et Coupe de la Ligue, ainsi que 10% de remise sur la boutique.

La phase de réabonnement débutera les 27 et 28 juin à Annecy, 29 et 30 juin à Thonon et le 1er juillet à Gaillard. (10h14h puis 16h-18h)

Et dernière déception : il est demandé une photo pour l’inscription, donc autant dire que l’abonnement sera impossible à céder. Si vous êtes absent pour un match, pas possible de prêter votre carte à un ami…