S’il est un secteur qui n’avait pas besoin d’être trop renforcé, c’était celui des milieux défensifs. Avec un Olivier Sorlin homme fort au point d’être désigné plusieurs fois capitaine cette saison et Guillaume Lacour qui n’avait la saison dernière manqué qu’un seul match de coupe de France (contre Lyon La Duchère) de toute la saison dernière avant de se blesser, on avait déjà un bon duo à priori pour jouer à ce poste.

En plus de cela, la période estivale de préparation et de début de saison nous apportait une jolie paire de surprises avec Mohammed Rabiu et surtout Eric Tié Bi, auteur de matchs plus de décisifs alors qu’on ne l’attendait pas (encore) à ce niveau.

Avec ces 4 là, on avait vraiment de quoi faire pour ce compartiment du jeu. Mais l’ETG a décidé que ce n’était pas encore assez et a recruté Christian Poulsen, milieu de terrain expérimenté, passé par exemple par Liverpool. Il restait alors à savoir comment Bernard Casoni l’utiliserait sur le terrain. Et on a eu une première réponse lors de sa première apparition à Bordeaux. Le coach l’a placé en lieu et place d’Olivier Sorlin, blessé lors de ce déplacement. Ce qui ajoute alors une 5eme possibilité pour seulement deux places sur le terrain.

Alors si le positionnement de Poulsen n’est peut-être pas définitif, on peut se dire que lorsqu’il reviendra de blessure, suivi probablement de près par Guillaume Lacour, Bernard Casoni aura la lourde tâche de choisir parmi ces joueurs les deux plus efficaces. Et le choix, il ne sera pas simple. Si on peut penser que Lacour sera un peu en dessous pour cause de retour de longue blessure et que Rabiu n’est pas encore aussi efficace que Tié Bi, il faudra toujours choisir de ne pas titulariser l’un des trois qui reste. A moins que Casoni ne réussisse à faire jouer Poulsen plus haut…

Mais l’équation restera la même, car le danois prendra forcément la place d’un autre joueur. Avec une ligne défensive qui semble prendre ses marques (Andersen, Ehret, Angoula, Cambon et Dja Djédjé), et un système avec une pointe devant Leroy et deux milieux sur les côtés, on a du mal à voir où Poulsen prendrait sa place.

Le casse-tête va être compliqué pour Casoni… Et vous, quelle organisation mettriez-vous en place ?