Pascal Dupraz l’a annoncé en conférence de presse ce matin :

Le match à Lorient est à mon sens le plus important de cette fin de saison, parceque c’est le prochain, mais aussi parce qu’il faut y aller avec des ambitions et tout faire pour ne pas rentrer bredouilles.

Plus encore, ce sont clairement les deux prochains matchs qui peuvent être décisifs, et même presque déjà définitivement pour le maintien.

En effet, jetons un oeil aux matchs des prochaines journée de Ligue 1 parmi les équipe luttant pour le maintien :

32eme journée

Bastia – Sochaux
Bordeaux – Rennes
Guingamp – Montpellier
Lorient – ETG
Saint-Etienne – Nice
Valenciennes – Lyon
Monaco – Nantes

33eme journée

Montpellier – Marseille
Lille – Valenciennes
ETG – Bastia
Nice – Lorient
Rennes – Monaco
Nantes – Guingamp
Sochaux – Toulouse

Parmi ces équipes on sait que :

– Monaco doit tout faire pour prendre des points pour finir d’assurer sa 2eme place
– Bastia avec 40 points est quasiment maintenu et ne pourra pas aller chercher beaucoup plus haut.
– Montpellier et Guingamp ne sont pas beaucoup mieux lotis que l’ETG avec seulement 1 point de plus
– Rennes, Lorient et Nantes continuent de se méfier avec 3 points d’avance sur l’ETG, mais n’ont plus guère que 3 à 5 points à prendre

Sur ces deux journées, Guingamp a tout à gagner ou beaucoup à perdre. En affrontant deux adversaires directs, ils peuvent se rassurer ou s’inquiéter selon les résultats.
Valenciennes jouera les 3emes et 5emes, gros programme.
Montpellier va affronter deux équipes dans le doute qui n’ont pris à elles deux que 5 points sur leurs 4 derniers matchs respectifs.
Nantes aura fort à faire contre Monaco avant de recevoir Guingamp.
Lorient n’a pris qu’un point sur les 3 derniers matchs, ses deux adversaires ont pris 4 points.
Rennes est très en forme sur les derniers matchs.

Mais surtout, pour l’ETG qui reste sur 10 points pris lors des 6 derniers matchs (5eme meilleure équipe sur cette période), les deux prochains adversaires n’ont pris que 5 et 4 points et sont les deux moins bonnes équipes sur la même période.

Une belle chance de prendre donc 6 points lors des deux prochains matchs. Lorsque l’on croise cette perspective avec la difficulté des adversaires de Valenciennes, on fait vite le calcul de 5+6 = 11. L’ETG peut avoir le samedi 12 avril à 22 heures 11 points d’avance sur la 18eme place, et ceci à 5 journées de la fin.

Mais comme Valenciennes et l’ETG sont deux équipes très inconstantes et imprévisibles, ce scénario est tout sauf évident. Première étape ce samedi.